Le Café des Amis
Identification ou Inscrivez-vous  ::  Accueil  ::  Votre compte  ::  Forums  ::  le
 
Au Menu
 Menu :

 Accueil

 Recommandez-nous

 Proposez un lien

 Proposez un Evénement du jour

 Soumettre un article

 Contactez-nous

 Chat au comptoir

Actualité :

 

 Cinéma

 

 Interviews

 

 Littérature

 

 Musique

 

 Galeries du Café

 

 Communauté :

 Archives par sujets

 Evénement(s)du jour

 Liens

 Sujets

 Quizz :

 

 Espace Membre (uniquement disponible pour les personnes inscrites) :

 Téléchargement

 Votre compte

 Messages privés

 Administration :

 Comptes Administrateur

 
 
Galeries
 
 
André Gide - ''La Porte Etroite'' (1959)
Critique LittéraireAux sortirs de l’adolescence, Jérôme n’a d’yeux que pour sa cousine Alissa, jeune fille secrète et pieuse, qui l’assure elle aussi de son amour. Les années passent, l’hésitation prudente d’Alissa et les obligations militaires de Jérôme retardent la préparation d’un hypothétique mariage. Les amants comprennent avec douleur que la pureté de l’amour qu’ils partagent ne peut se satisfaire d’une vie à deux et canalisent leur douleur à travers une épaisse et pudique correspondance…


Etrange roman que La Porte Etroite, que son auteur qualifiait d’ailleurs de simple récit. Court, le texte alterne passages narratifs et transcriptions du foisonnant courrier échangé par les deux principaux protagonistes, dont les rapports profonds et contradictoires (en apparence !) viennent à éclipser la personnalité (nous en savons fort peu sur ce que sont vraiment Alissa et Jérôme). André Gide, en s’inspirant d’éléments autobiographiques, élabore un drame psychologique, laissant l’action à distance respectueuse et concentrant sa puissance littéraire sur l’étude de l’âme des personnages. Parler d’œuvre tourmentée serait à la fois euphémistique et incorrect ; en réalité, La Porte Etroite est bien davantage que cela, qui ne se contente pas d’introspections hasardeuses et faussement complexe.

N’est-ce pas finalement un avatar de l’éternel triptyque amoureux que Gide nous propose, l’histoire d’une communion impossible entre un homme, une femme et Dieu ? La métamorphose progressive d’Alissa, son choix de l’amour spirituel et la peur du bonheur matériel déroute le lecteur par son irrationalisme en même temps qu’il le fascine par ses reflets de vérité. Ce n’est pas tant la peur de rompre avec Dieu que craint Alissa, mais sans nul doute, plus prosaïquement, la médiocrité destructrice du quotidien amoureux, le charnel et l’habitude qui oxydent et rongent la force immaculée des sentiments, ceux-là même qu’Alissa tente sa vie durant de développer jusqu’à leur paroxysme.

Le désespoir, indicible, la résignation, synonyme de mort, planent main dans la main sur les pages de La Porte Etroite. La sobriété de l’écriture de Gide (le personnage de Jérôme, narrateur, se défend dès les premières lignes d’entreprendre une œuvre de littérature) s’efface efficacement devant l’autopsie des passions. Si l’on pourra reprocher à l’ouvrage une trame brouillonne et un synopsis finalement très léger, il serait criminel de passer à côté du véritable intérêt de cette histoire sentimentale tragique : celui d’apparaître comme une tentative subtile et poétique de démêler un esprit humain déchiré entre aspiration divine et plaisir terrestre.
Proposé par : Strawberry
 
 
Liens connexes
· Plus à propos de Critique Littéraire
· Nouvelles transmises par Administrateur


L'article le plus lu à propos de Critique Littéraire:
La trilogie Malaussène de Daniel PENNAC

 
 
Article Rating
Average Score: 3
Votes: 1


Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad

 
 
Options

 Format imprimable Format imprimable

 
 
Sujet(s) associé(s) à l'article

Critique Littéraire
 

:: noteBored phpbb2 style by boo :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::



PHP-Nuke Copyright © 2004 by Francisco Burzi.
Logiciel gratuit que vous distribuer librement en respectant la licence GPL.
PHP-Nuke et distribué sans aucune garantie, pour plus de détails veuillez consulter la licence. phpnuke-europe pour la France

Les commentaires quand à eux, sont sous la responsabilité de ceux qui les écrivent. Tout le reste © 2000 by Café Des Amis.
page générée en 0.19 S