Le Café des Amis
Identification ou Inscrivez-vous  ::  Accueil  ::  Votre compte  ::  Forums  ::  le
 
Au Menu
 Menu :

 Accueil

 Recommandez-nous

 Proposez un lien

 Proposez un Evénement du jour

 Soumettre un article

 Contactez-nous

 Chat au comptoir

Actualité :

 

 Cinéma

 

 Interviews

 

 Littérature

 

 Musique

 

 Galeries du Café

 

 Communauté :

 Archives par sujets

 Evénement(s)du jour

 Liens

 Sujets

 Quizz :

 

 Espace Membre (uniquement disponible pour les personnes inscrites) :

 Téléchargement

 Votre compte

 Messages privés

 Administration :

 Comptes Administrateur

 
 
Galeries
 
 
Le voyage en Arménie
Critique de cinémaC’est un film très français dans le sens où l’on retrouve le thème de l’individu de 40 ans qui se cherche à travers le monde. Un thème courant. Il est également très français du fait que la France est omniprésente tout au long du film, jusqu’au plus profond de l’Arménie.


Malgré ce caractère « chauvin » - et ce malgré le titre – il demeure un film de grande qualité.
Il est vrai que l’histoire de base, une femme qui cherche son père dans son pays d’origine, n’a rien d’exceptionnelle, et la force du réalisateur demeure d’avoir réussi à greffer sur ce moignon de trame une histoire de l’Arménie, sans que cela ne soit lourd. Guédigian a su proposer ici de manière voilée un documentaire complet de la situation géopolitique de l’Arménie à l’heure actuelle. Car c’est véritablement un documentaire déguisé que nous avons ici, sans les lourdeurs de la voix « off », et avec toute la logique du romanesque.
Le réalisateur a réussi, en deux heures à faire un tour d’horizon sur l’Arménie, mais plus encore, à établir le lien entre ce pays et la France où il est mal connu.
Ce film, le Voyage en Arménie est presque une invitation au voyage, tant il surprend par la beauté des paysages qui sont dévoilés aux spectateurs sous le prétexte d’une visite du personnage principal.
Le côté politique est cependant plus alarmant, puisque le réalisateur insiste sur les aléas du régime post-communiste. Ce même réalisateur ne laisse d’ailleurs pas échapper ses propres opinions et son origine arménienne, puisqu’il ne se prive pas de dénoncer les ravages du communisme, mais encore il laisse s’exprimer son abhoration de la Turquie, ou de manière moins marquée, de l’Azerbaïdjan.
Une multitude de personnages, de tous horizons – chauffeur de taxi, médecin, danseuse ou encore général - gravitent autour du personnage principal et lui font ces remarques qui sont d’avantage destinées au spectateur.
En définitive, c’est un film tout à fait passionnant et intéressant tant sur le plan culturel que pour le divertissement.
Proposé par : ludovic
 
 
Liens connexes
· Plus à propos de Critique de cinéma
· Nouvelles transmises par Administrateur


L'article le plus lu à propos de Critique de cinéma:
je vais bien ne t'en fait pas

 
 
Article Rating
Average Score: 0
Votes: 0

Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad

 
 
Options

 Format imprimable Format imprimable

 
 
Sujet(s) associé(s) à l'article

Critique de cinéma
 

:: noteBored phpbb2 style by boo :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::



PHP-Nuke Copyright © 2004 by Francisco Burzi.
Logiciel gratuit que vous distribuer librement en respectant la licence GPL.
PHP-Nuke et distribué sans aucune garantie, pour plus de détails veuillez consulter la licence. phpnuke-europe pour la France

Les commentaires quand à eux, sont sous la responsabilité de ceux qui les écrivent. Tout le reste © 2000 by Café Des Amis.
page générée en 0.56 S