Le Café des Amis
Identification ou Inscrivez-vous  ::  Accueil  ::  Votre compte  ::  Forums  ::  le
 
Au Menu
 Menu :

 Accueil

 Recommandez-nous

 Proposez un lien

 Proposez un Evénement du jour

 Soumettre un article

 Contactez-nous

 Chat au comptoir

Actualité :

 

 Cinéma

 

 Interviews

 

 Littérature

 

 Musique

 

 Galeries du Café

 

 Communauté :

 Archives par sujets

 Evénement(s)du jour

 Liens

 Sujets

 Quizz :

 

 Espace Membre (uniquement disponible pour les personnes inscrites) :

 Téléchargement

 Votre compte

 Messages privés

 Administration :

 Comptes Administrateur

 
 
Galeries
 
 
Bob Dylan en concert : Clermont-Ferrand 04/07/2006
Critique MusicaleDe retour de Clermont où il a assisté au concert de Bob Dylan le 4 juillet, Strawberry nous livre sa critique de la prestation du "Zim" ce soir-là.


Les vieilles gloires ont la peau dure : difficile de déclarer un jour « j’arrête », presque inconcevable d’adresser des adieux à un public à qui l’on doit finalement tout. Bob Dylan ne verra jamais contesté, soyons-en certains, son statut de légende. Dès lors, les tournées qu’il enchaîne depuis des années tiennent souvent plus à la cerise sur l’immense gâteau que représente sa carrière plutôt qu’à une vraie démonstration d’un talent toujours renouvelé. Et pourtant, le Zim n’est pas mort, loin s’en faut ; preuve vient d’être fournie en ce début de mois de juillet sur la scène du splendide Zénith de Clermont-Ferrand.

Avare en nouveautés malgré un nouvel album studio dont la préparation touche à sa fin, le prophète de la « contest song » ne semble guère complexé de ressortir au public un sempiternel Tambourine Man et, en rappel, ce qui pourrait être la cent millième version de Like a Rolling Stone. Qu’importe, le plaisir qu’il prend dans ses réinterprétations est grand, et ce plaisir se partage généreusement avec un public varié, riche éventail d'au moins trois générations.

Les compositions récentes (Tweedle Dee & Tweedle Dum, Summer Days et Honest With Me), puisque correspondant au registre « actuel » de Bob Dylan, réussissent à merveille leur conversion live. Plus difficile en revanche d’accorder The Times They Are A-changin’ ou Highway 61 Revisited avec une voix aussi déchirée et en manque de puissance. Ce serait pourtant mal connaître l’artiste que de le penser définitivement « out » et incapable d’étonner : bien secondé il est vrai par des musiciens irréprochables, Dylan sait encore faire vibrer un public et enchaîner sans sourciller un magistral Stuck Inside of Mobile With the Memphis Blues Again après une version affreuse de Positively 4th Street. Et que dire de ce Master Of War ressurgissant soudain du fin fond de son répertoire pour s’accommoder d’une actualité mondiale désolante, sinon qu’il provoqua un immense frisson à travers la salle dès l’envol des premières notes.

Il reste enfin à accepter les deux tares du Dylan des années 2000’ : une voix défaillante et usée jusqu’à la corde (quoiqu’il faille noter un regain de forme récent) et enfin le jeu de scène, réduit à sa plus simple expression. Cloué au clavier, jamais Dylan n’envisage de reprendre la guitare. Même les tressaillements de son harmonica, en place non loin de ses lèvres, se font plus rares. Seuls l’élégance et le charisme demeurent intacts, croissant même avec l’âge comme si le jeune rebelle était devenu un vieux sage vénéré, compris... et écouté.
Proposé par : Strawberry
 
 
Liens connexes
· Plus à propos de Critique Musicale
· Nouvelles transmises par Strawberry


L'article le plus lu à propos de Critique Musicale:
The Who - ''Endless Wire''

 
 
Article Rating
Average Score: 5
Votes: 1


Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad

 
 
Options

 Format imprimable Format imprimable

 
 
Sujet(s) associé(s) à l'article

Critique Musicalespéctacle
 

:: noteBored phpbb2 style by boo :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::



PHP-Nuke Copyright © 2004 by Francisco Burzi.
Logiciel gratuit que vous distribuer librement en respectant la licence GPL.
PHP-Nuke et distribué sans aucune garantie, pour plus de détails veuillez consulter la licence. phpnuke-europe pour la France

Les commentaires quand à eux, sont sous la responsabilité de ceux qui les écrivent. Tout le reste © 2000 by Café Des Amis.
page générée en 0.19 S