Le Café des Amis
Identification ou Inscrivez-vous  ::  Accueil  ::  Votre compte  ::  Forums  ::  le
 
Au Menu
 Menu :

 Accueil

 Recommandez-nous

 Proposez un lien

 Proposez un Evénement du jour

 Soumettre un article

 Contactez-nous

 Chat au comptoir

Actualité :

 

 Cinéma

 

 Interviews

 

 Littérature

 

 Musique

 

 Galeries du Café

 

 Communauté :

 Archives par sujets

 Evénement(s)du jour

 Liens

 Sujets

 Quizz :

 

 Espace Membre (uniquement disponible pour les personnes inscrites) :

 Téléchargement

 Votre compte

 Messages privés

 Administration :

 Comptes Administrateur

 
 
Galeries
 
 
de la poésie
essaisTout d’abord, je crois que la poésie n’est pas affaire de théorie, ni de conventions. Des poèmes comme l’écriture se meurt en sont la preuve. Il faut vivre la poésie, la sentir vibrer au fond de son corps. Les mots ne sont jamais que des lettres, toutes aussi dénuées de sen lorsqu’elles sont isolées. Ce sont des sigles, des outils.

Cependant, à bon artisan, bons outils. Le poète est celui qui a, et qui sait utiliser les outils adéquats, les mots qui frappent l’entendement et piquent les cœurs.

L’idée
La simplicité est de mise en prose : il me semble abhorable les poésies pédantes dont seule est retenue la manière ampoulée. Mais pas les idées. Pourtant ce sont elles qui portent le poème, et non l’inverse. Sans l’idée, il n’est qu’enchevêtrement de mots, et donc incompréhension. Ils deviennent néant, ou surface. Or la surface n’est rien dans l’espace, qu’une infime parcelle. En revanche, sans les mots, l’idée perdure à travers les âges et les langues.
Seule l’idée compte. Seul l’esprit qui s’élève de chaque texte est à considérer. L’âme se lit entre les mots, trouvez-y une idée, une image, un rêve. C’est cela que l’on doit retenir de ces mots, à l’ordre parfois bousculé par la rime.

Des conventions
La rime en est une. Sa sœur jumelle, la métrique. Loin de moi l’idée que ces règles sont détestables en poésie ; il me semble qu’elles sont inappropriées pour faire ressortir une idée et focalise le lecteur sur leur douceur enchanteresse. Il est aisé de croire cependant que la prose est le parent pauvre de la poésie. Il n’en est rien. Car pour être touchante, l’idée doit relever de mots dûment agencés, dont la mélodie atteint l’oreille et captive comme le parfum d’une rose. La prose nécessite une musique naturelle des mots. Or la rime n’est qu’un artifice. Certes sa mélodie est assurée si elle n’est pas tirée. La qualité de la prose est de se passer de cette facilité, de ce qui me semble souvent une illusion poétique-le rimeur a la manière de l’illusionniste à faire accepter des banalités par des mots. La prose est plus naturelle ; elle doit pénétrer le cœur de l’individu et remonter à son âme, être l’instigatrice de sentiments.

On peut aussi voir le poème comme une exorcisation. Par l’écriture, le poète se libère de ce qui l’oppresse et le martyrise en son âme ; la quête du Spleen est un bel exemple. Il peut débattre de la souffrance avec ce « lui-même » qu’il n’arrive pas à cerner par la conscience. La poésie peut être une manière de se découvrir, de se révéler à soi-même. Pourtant peu sont ceux qui ont atteint ce que les philosophes appellent l’ataraxie. Ils ont douté, ou probablement découvert des vérités que leur entendement ne pouvait souffrire.
Cependant la poésie n’est pas un essai. Elle n’appelle pas de réponse ni d’opposition. Seul le pète est engagé. Il ne tente de convaincre personne d’autre que lui-même. Il n’est pas nécessairement besoin de raison et de savoir. Le vrai moteur est le cœur.
Proposé par : ludovic
 
 
Liens connexes
· Plus à propos de essais
· Nouvelles transmises par Administrateur


L'article le plus lu à propos de essais:
les clous de girofle

 
 
Article Rating
Average Score: 5
Votes: 2


Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad

 
 
Options

 Format imprimable Format imprimable

 
 
Sujet(s) associé(s) à l'article

essais
 

:: noteBored phpbb2 style by boo :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::



PHP-Nuke Copyright © 2004 by Francisco Burzi.
Logiciel gratuit que vous distribuer librement en respectant la licence GPL.
PHP-Nuke et distribué sans aucune garantie, pour plus de détails veuillez consulter la licence. phpnuke-europe pour la France

Les commentaires quand à eux, sont sous la responsabilité de ceux qui les écrivent. Tout le reste © 2000 by Café Des Amis.
page générée en 0.19 S