Le Café des Amis
Identification ou Inscrivez-vous  ::  Accueil  ::  Votre compte  ::  Forums  ::  le
 
Au Menu
 Menu :

 Accueil

 Recommandez-nous

 Proposez un lien

 Proposez un Evénement du jour

 Soumettre un article

 Contactez-nous

 Chat au comptoir

Actualité :

 

 Cinéma

 

 Interviews

 

 Littérature

 

 Musique

 

 Galeries du Café

 

 Communauté :

 Archives par sujets

 Evénement(s)du jour

 Liens

 Sujets

 Quizz :

 

 Espace Membre (uniquement disponible pour les personnes inscrites) :

 Téléchargement

 Votre compte

 Messages privés

 Administration :

 Comptes Administrateur

 
 
Galeries
 
 
La création (partie 5)
Roman Feuilleton5 éme partie du roman feuilleton de Snakeloup.

Or donc, le loup repartit en chasse, et tout se passait pour le mieux. Voyant l'effet benefique de leurs dernière création, les dieux créerent d'autres prédateurs. Dans la mer ils mirent des requins, et des murènes, dans les cieux des aigles et des rapaces, sur terre des lions, des tigres et même des ours.
Mais ils ne trouvaient toujours pas de réponse au problème posé par le Feu.

La terre une fois peuplée de toutes ces bestiolles se tint bientôt en équilibre. Tout allait parfaitement, la terre nourissait les plantes, les herbes engraissaient les herbivores, les herbivores alimentaient les carnivores, et les carnivores rassasiaient la terre à leur mort. Donc tout allait pour le mieux, sauf que le Feu n'était toujours pas content, et que les dieux qui désiraient la fraternité ne trouvaient toujours pas de réponses. Ils se creusaient la tête à grand coup de marteaux pour voir dedans si une idée n'était pas cachée, mais aucune étincelle ne vint. C'est alors qu'un aigle, attrapant un saumon fretillant, attira l'attention de l'Eau. Et si...? Et si ces serres étaient améliorées?
Dans le même temps, le loup jouait en meute, et ses cabriolles donnaient au Vent quelques idées, encore informulées, mais des idées quand même. Et si... Et si le jeu devenait une fondamentale?
Pendant ce temps, la Terre regardait les cieux. La lune, depuis peu apparue, brillait de milles feux, étincelante dans l'immensité nue de l'espace juste au-dessus. Et la Terre se prît à rêver. Elle sentait sur son corps le galop des chevaux, le gratouillement des chèvres, les ondulations des vers. Elle ne désirait rien de plus que ce monde , avec tous ses frères et soeurs. Pourquoi le Feu refusait-il d'y prendre part?
Et ce qu'aucun d'entre eux ne savait, c'est que peu importait au feu la fraternité, peu lui importait un monde prore, où tout va pour le mieux, parce que le Feu, aussi sage soit-il, n'aime pas l'ordre. Il prefere sauter de partout comme un fou, jouer dans les branches des arbres, ou dans le coeur des bêtes, il n'aime rien tant que de voir son oeuvre dans des combats, des incendies, ou dans les rayons brulants du soleil, la seule chose qu'il ai créée. C'etait SA chose, SA création. Et il n'en voulait pas d'autre. Il savait ses frères et soeurs intelligent, mais le défi qu'il leur avait lancé n'était pas relevable. Alors, étouffant des sombres ricanements, il continuait de fomenter ses brasiers depuis SA construction, depuis une grosse boule de feu, illuminant le firmament.




A suivre
Proposé par : Snakeloup
 
 
Liens connexes
· Plus à propos de Roman Feuilleton
· Nouvelles transmises par Administrateur


L'article le plus lu à propos de Roman Feuilleton:
Fred part 3

 
 
Article Rating
Average Score: 0
Votes: 0

Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad

 
 
Options

 Format imprimable Format imprimable

 
 
Sujet(s) associé(s) à l'article

Roman Feuilleton
 

:: noteBored phpbb2 style by boo :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::



PHP-Nuke Copyright © 2004 by Francisco Burzi.
Logiciel gratuit que vous distribuer librement en respectant la licence GPL.
PHP-Nuke et distribué sans aucune garantie, pour plus de détails veuillez consulter la licence. phpnuke-europe pour la France

Les commentaires quand à eux, sont sous la responsabilité de ceux qui les écrivent. Tout le reste © 2000 by Café Des Amis.
page générée en 0.21 S