Le Café des Amis
Identification ou Inscrivez-vous  ::  Accueil  ::  Votre compte  ::  Forums  ::  le
 
Au Menu
 Menu :

 Accueil

 Recommandez-nous

 Proposez un lien

 Proposez un Evénement du jour

 Soumettre un article

 Contactez-nous

 Chat au comptoir

Actualité :

 

 Cinéma

 

 Interviews

 

 Littérature

 

 Musique

 

 Galeries du Café

 

 Communauté :

 Archives par sujets

 Evénement(s)du jour

 Liens

 Sujets

 Quizz :

 

 Espace Membre (uniquement disponible pour les personnes inscrites) :

 Téléchargement

 Votre compte

 Messages privés

 Administration :

 Comptes Administrateur

 
 
Galeries
 
 
"Olé !" de Florence Quentin
Critique de cinémaFrance - 2005
Un film de Florence Quentin
Appréciation : * * (Nul)

Résumé :

Chauffeur fidèle et dévoué de François Veber (Gérard Depardieu), chef d’entreprise richissime, Ramon mène une vie sereine et équilibrée avec sa jeune épouse Carmen (Valério Golino) qui ne rêve que de retourner vivre dans son Espagne natale. Alors que Ramon devient l’ami confidentiel de François, un certain Delahaye entraîne ce dernier au cœur de soirées particulièrement arrosées et traite avec lui d’obscurs projets industriels. Ramon, rejeté par les deux compères et devenu désormais inutile, se lance dans un audacieux pari boursier, pari qui portera ses fruits en abondance ! Fort de cette importante somme d’argent, il choisit de gagner l’Andalousie accompagné de Carmen. Quelques mois après son installation, l’ancien chauffeur apprend par la presse la ruine de François Veber, roulé dans la farine par le malveillant Delahaye…



Critique :
Gérard Depardieu épaulé par un jeune prodige en devenir, Gad Elmaleh : l’affiche a le mérite de séduire… D’autant plus que figure encore au générique Sabine Azéma, assurant un rôle d’hypocondriaque particulièrement excessif et, il est triste de le reconnaître, unique source de rire dans cette comédie transparente. Scénario et réalisation n’étaient-ils donc pas à la hauteur des vedettes engagées ? Certainement. Mais la critique doit être plus sévère encore ; à coup sûr, ce film n’était pas une bonne idée et l’histoire avait entre autres inconvénients celui de porter les germes du déjà vu (le grand patron ruiné, le salarié « modeste » qui supplante son maître…). Bref, l’originalité n’est pas le point fort d’Olé !
Que reste-il alors ? Eventuellement les interprétations, celles de Gad Elmaleh et de la jeune Gaëlle Bona tout particulièrement, deux acteurs en herbe dont l’énergie et l’application méritent tout de même un bravo. Hélas, cela n’est pas suffisant pour extraire le film de l’abysse colossal de la médiocrité. Ancienne assistante d’Etienne Chatiliez, la réalisatrice Florence Quentin ne parvient pas à l’évidence à réconcilier la comédie française et le cinéma de qualité ; son œuvre est à ce point anecdotique qu’elle sombre dans les oubliettes de l’Histoire du Septième Art à peine dépassée sa date de sortie en salle.
Proposé par : Strawberry
 
 
Liens connexes
· Plus à propos de Critique de cinéma
· Nouvelles transmises par Strawberry


L'article le plus lu à propos de Critique de cinéma:
je vais bien ne t'en fait pas

 
 
Article Rating
Average Score: 5
Votes: 1


Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad

 
 
Options

 Format imprimable Format imprimable

 
 
Sujet(s) associé(s) à l'article

Critique de cinéma
 

:: noteBored phpbb2 style by boo :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::



PHP-Nuke Copyright © 2004 by Francisco Burzi.
Logiciel gratuit que vous distribuer librement en respectant la licence GPL.
PHP-Nuke et distribué sans aucune garantie, pour plus de détails veuillez consulter la licence. phpnuke-europe pour la France

Les commentaires quand à eux, sont sous la responsabilité de ceux qui les écrivent. Tout le reste © 2000 by Café Des Amis.
page générée en 0.19 S