Le Café des Amis
Identification ou Inscrivez-vous  ::  Accueil  ::  Votre compte  ::  Forums  ::  le
 
Au Menu
 Menu :

 Accueil

 Recommandez-nous

 Proposez un lien

 Proposez un Evénement du jour

 Soumettre un article

 Contactez-nous

 Chat au comptoir

Actualité :

 

 Cinéma

 

 Interviews

 

 Littérature

 

 Musique

 

 Galeries du Café

 

 Communauté :

 Archives par sujets

 Evénement(s)du jour

 Liens

 Sujets

 Quizz :

 

 Espace Membre (uniquement disponible pour les personnes inscrites) :

 Téléchargement

 Votre compte

 Messages privés

 Administration :

 Comptes Administrateur

 

Warning: opendir(albumphoto/favicon_219511.ico/thumbnails/) [function.opendir]: failed to open dir: Not a directory in /home/userhtml/l/e/c/lecafedesamis/3w/cafe/blocks/block-Photo_Aleatoire.php on line 85

Warning: readdir(): supplied argument is not a valid Directory resource in /home/userhtml/l/e/c/lecafedesamis/3w/cafe/blocks/block-Photo_Aleatoire.php on line 96

Warning: include_once(./modules/favicon_219511.ico/commentaires.php) [function.include-once]: failed to open stream: No such file or directory in /home/userhtml/l/e/c/lecafedesamis/3w/cafe/blocks/block-Photo_Aleatoire.php on line 109

Warning: include_once() [function.include]: Failed opening './modules/favicon_219511.ico/commentaires.php' for inclusion (include_path='./') in /home/userhtml/l/e/c/lecafedesamis/3w/cafe/blocks/block-Photo_Aleatoire.php on line 109
 
Galeries
 
 
Bob Dylan : "Chroniques, vol. 1"
Critique LittéraireStrawberry réagit après la lecture du premier volume des mémoires de Bob Dylan, un livre surprenant à souhait et qui ravira tous les amateurs de cet auteur-compositeur-interprète d'exception.

Ils étaient nombreux, sans doute, ceux qui avaient parié connaître Dylan, et ne rien devoir apprendre de réellement nouveau sur lui. Une telle arrogance est punie désormais par une première gifle monumentale de 310 pages… Et nous ne sommes pas au bout de nos surprises, la suite arrive au compte-goutte, jouant avec nos nerfs et avec notre curiosité. Car ce premier volume des « Chroniques » a su éclairer le visage de Bob Dylan d’une lumière nouvelle ; le ‘Zim’ n’était donc pas celui que nous croyons. Évitons surtout d’évoquer le ‘mythe Dylan’ qui ennuie de tout son poids l’intéressé lui-même : l’auteur tient à briser l’icône et apparaît dès lors comme un simple chanteur touché par une gloire impossible à soutenir sur ses frêles épaules de songwriter génial.

Un bouquet de réminiscences disparates, telle est la trame des « Chroniques ». Dylan impose un style concis, ponctué de loin en loin par de sublimes images imprégnées de cette poésie singulière qui a fait le succès de ses chansons depuis le début des sixties. De son face-à-face avec John Hammond dans les bureaux de la sacro-sainte maison Columbia, jusqu’à l’enregistrement éprouvant du très bel album "Oh Mercy", il dessine aux lecteurs des souvenirs rassemblés par bribes, liés parfois dans l’anodin. Souvent drôle et incongrue, la plume de Dylan n’en est pas moins vibrante, au service du portrait sincère d’un être humain ordinaire, devenu bien malgré lui une légende incontournable.

Messie ? Dylan ne l’était pas. Chanteur contestataire ? Encore moins, et il s’en défend. Lui qui a grandi dans l’univers de la Folk Song est devenu l’emblème de la jeunesse révolutionnaire, une jeunesse dont il se sentait pour tant bien éloigné : « je ne partageai rien avec elle » s’exclame-t-il d’ailleurs. Sous le masque attribué par le public plus que par les médias, se terre un homme qui rêvait d’une maison bien rangée et d’une allée de rose au fond du jardin, un homme que la célébrité rendait à demi-fou et brisait le vœu d’une vie de famille calme et sereine. L’artiste, lui, est humble, critique, perfectionniste à coup sûr. A-t-il seulement un jour connu la satisfaction d’un travail réussi à ses yeux ? Le doute est permis et Dylan reste le premier surpris par l’engouement mondial autour de son œuvre…

Soyons honnêtes néanmoins, « Chronique » n’a pas l’envergure d’un chef-d’œuvre littéraire et les lignes deviennent brouillonnes, trahissant le peu d’intérêt que Bob Dylan porte à certains épisodes de sa vie qui demeureront obscurs. Reste à se délecter des passages sur lesquels il s’attarde avec enthousiasme, entraînant ses lecteurs dans les méandres d’une existence toute aussi excitante qu’invraisemblable.
Proposé par : Strawberry
 
 
Liens connexes
· Plus à propos de Critique Littéraire
· Nouvelles transmises par Administrateur


L'article le plus lu à propos de Critique Littéraire:
La trilogie Malaussène de Daniel PENNAC

 
 
Article Rating
Average Score: 0
Votes: 0

Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad

 
 
Options

 Format imprimable Format imprimable

 
 
Sujet(s) associé(s) à l'article

Biographie MusicaleCritique Littéraire
 

:: noteBored phpbb2 style by boo :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::



PHP-Nuke Copyright © 2004 by Francisco Burzi.
Logiciel gratuit que vous distribuer librement en respectant la licence GPL.
PHP-Nuke et distribué sans aucune garantie, pour plus de détails veuillez consulter la licence. phpnuke-europe pour la France

Les commentaires quand à eux, sont sous la responsabilité de ceux qui les écrivent. Tout le reste © 2000 by Café Des Amis.
page générée en 0.17 S