Le Café des Amis
Identification ou Inscrivez-vous  ::  Accueil  ::  Votre compte  ::  Forums  ::  le
 
Au Menu
 Menu :

 Accueil

 Recommandez-nous

 Proposez un lien

 Proposez un Evénement du jour

 Soumettre un article

 Contactez-nous

 Chat au comptoir

Actualité :

 

 Cinéma

 

 Interviews

 

 Littérature

 

 Musique

 

 Galeries du Café

 

 Communauté :

 Archives par sujets

 Evénement(s)du jour

 Liens

 Sujets

 Quizz :

 

 Espace Membre (uniquement disponible pour les personnes inscrites) :

 Téléchargement

 Votre compte

 Messages privés

 Administration :

 Comptes Administrateur

 
 
Galeries
 
 
Back Home, d'Eric Clapton
Critique MusicaleLe nouveau cru 2005 arrive dans les bacs... Va-t-il charmer nos oreilles ou nous décevoir, après l'immense succès de l'album de reprises "Me and Mister Johnson" ?

Clapton a décidément dégonflé un peu son ego de guitar god ces dernières années, et décidé de choyer ses fans ! Après l'album Me & Mr Johnson, et l'édition CD+DVD qui a suivi, comportant de nouvelles versions des morceaux, Clapton nous a concocté un petit joyau avec l'édition collector de "Back Home".

Qu'on en juge : un somptueux digipack où l'on retrouve l'esthétique de "One more car, one more rider", avec à l'intérieur un design sobre sur fond blanc et quatre médiators en cadeau ! Qui plus est, cette fois Clapton a inclus un DVD comprenant des versions de certaines chansons.
Alors, avec tous ces gimmicks de consommation qui finissent par produire un effet un peu Pif Gadget, on peut s'attendre à ce que Clapton et son producteur Climie aient voulu par là compenser l'éventuelle faiblesse de l'opus.

N'ayez crainte, il n'en est rien !
Back Home respire l'énergie et l'enthousiasme. Le fameux bluesman a mis de côté sa mélancolie habituelle et a concocté des morceaux tous plus entraînants les uns que les autres. Son groupe est parfaitement cohérent, composé de musiciens qui se connaissent depuis des années. Doyle Bramhall II et Andy Fairweather-Low se partagent les parties guitare, Steve Gadd et Nathan East sont bien sûr de la partie, comme l'ami Billy Preston, qui a maintenant rejoint officiellement le groupe.
D'autre part, une pléthore d'invités s'est jointe au maître : de Robert Randolph, qui a ouvert les concerts de la tournée précédente, à Vince Gill, countryman de génie ou l'ancien collègue de Blind Faith Steve Winwood, et j'en passe, il y a du beau monde et cela s'entend !
On peut également percevoir des sons inhabituels chez Clapton comme des cordes et des cuivres, qui rajoutent de la bonne humeur à l'ensemble.

Les morceaux alternent entre compositions et reprises : de Stevie Wonder (I'm Going Left), Joseph Jefferson et Charles Simmons (Love don't love nobody) et une splendide version de Love comes to Everyone de George Harrison, pleine de sensibilité.
De l'aveu même de Clapton, le groupe a pris beaucoup de temps pour travailler, et cela se sent... Peut-être même un peu trop.
Et c'est le seul reproche que je pourrais adresser à Back Home : comme souvent avec Simon Climie, le producteur, on a l'impression que le disque est surproduit, et manque souvent de spontanéité. Dommage, car cela n'aurait fait que renforcer l'enthousiasme qui imprègne toutes les chansons et paraît ici un peu forcé.
D'autre part, les amateurs de guitare regretteront peut-être le manque de bons riffs de guitare électrique (juste quand un intéressant duel de guitares commence, sur "Lost and Found", la chanson s'arrête brutalement !). On sent une volonté de plaire au plus grand nombre un peu fatigante à la longue...

Cette réserve exceptée, Back Home est un bon album, très sympa à écouter, et pas si simpliste qu'il en a l'air. Il poursuit une ligne commencée avec Reptile, et fait partager l'intimité de l'artiste avec l'auditeur, comme en témoignent les photos de Clapton, complètement papa poule, à l'intérieur du livret. Espérons simplement que cela ne marque pas le début de sa retraite loin de la guitare...
Proposé par : zelda
 
 
Liens connexes
· Plus à propos de Critique Musicale
· Nouvelles transmises par zelda


L'article le plus lu à propos de Critique Musicale:
The Who - ''Endless Wire''

 
 
Article Rating
Average Score: 3
Votes: 2


Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad

 
 
Options

 Format imprimable Format imprimable

 
:: noteBored phpbb2 style by boo :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::



PHP-Nuke Copyright © 2004 by Francisco Burzi.
Logiciel gratuit que vous distribuer librement en respectant la licence GPL.
PHP-Nuke et distribué sans aucune garantie, pour plus de détails veuillez consulter la licence. phpnuke-europe pour la France

Les commentaires quand à eux, sont sous la responsabilité de ceux qui les écrivent. Tout le reste © 2000 by Café Des Amis.
page générée en 0.20 S