Le Café des Amis
Identification ou Inscrivez-vous  ::  Accueil  ::  Votre compte  ::  Forums  ::  le
 
Au Menu
 Menu :

 Accueil

 Recommandez-nous

 Proposez un lien

 Proposez un Evénement du jour

 Soumettre un article

 Contactez-nous

 Chat au comptoir

Actualité :

 

 Cinéma

 

 Interviews

 

 Littérature

 

 Musique

 

 Galeries du Café

 

 Communauté :

 Archives par sujets

 Evénement(s)du jour

 Liens

 Sujets

 Quizz :

 

 Espace Membre (uniquement disponible pour les personnes inscrites) :

 Téléchargement

 Votre compte

 Messages privés

 Administration :

 Comptes Administrateur

 
 
Galeries
 
 
Helensburgh 5ème partie:
Emergence d'une oeuvre En prenant la plume, ou plutôt en prenant le clavier ce matin, je me rends compte que ca fait quelques mois que je vous ai laissé planté là avec l'histoire de mon projet d'album. J'entends déjà les commentaires: "kes k'il fait t-il donc celui-là, hein?"
"Il nous prendrait pas pour des jambons?"


Mea culpa cher amis, une actu musicale lourde (3 groupes + l'album) m'a un peu éloigné de la rédaction de cette opus sur la gestation d'un album amateur.
Alors voilà, du "temps s'est écoulé sous les ponts" ;-) depuis le dernier article où sept chansons étaient en chantier. Actuellement les 12 sont en route et quatre sont même entièrement terminées.
Quelle joie à chaque fois renouvellée de rentrer dans le petit studio de "Belgian Bridge Records" et de retrouver Mike le producteur d'"Helensburgh".
Eh oui, vous aurez remarqué que Mike est passé du "copain qui enregistre" à "producteur". En effet notre amitié n'est pas en danger, mais simplement Mike s'est tellement investi dans le projet qu'il mérite à plus d'un titre le nom de producteur. En effet à coup de "je mettrai une guitare là", "je laisserai ça comme ça" ou encore "on mettrait pas une reverb sur ça?" il est devenu indispensable au projet. De plus des mix sont déterminants, ils colorent la chanson, leur donne de la profondeur du relief. En outre il a même refait quelques pistes ou overdubbé (rajouter à l'enregistrement d'origine) des percus, une guitare. Je lui ai demandé aussi d'intervenir dans son domaine puisqu'il prendra les claviers de l'album.

Alors voilà les séances de studio se sont enchaînées, pas à un rythme effrainé non, puisque c'est en route depuis plus d'un an, mais le fait de voir évoluer les chansons à chaque séance est un pur régal. Dans un premier temps, à l'instar de la ballade "Someone I wanna Know", j'ai pris le parti de commencer les enregistrements par une prise "de base" guitare sèche ou électrique + chant ou guitare puis chant. Ne sachant pas travailler au métronome pour garder le tempo (trop de scène et pas assez d'enregistements) j'ai demandé à Mike de mettre en boucle une batterie de synthé (ou boite à rythme) et de me la passer dans l'oreille pour chaque morceau. Chaque batterie étant adaptée, dans la mesure du possible à la chanson et à son rythme. Toutes les chansons seront donc d'abord enregistrées de cette manière et viendront s'y greffer les autres instruments par la suite, en finissant par la batterie qui sera enregistrée en dernier dans un autre local (celui de BBR étant trop exigü).
Voilà le tour des deuxième guitares accompagnements, puis les troisièmes pour certains morceaux et le grand moment la basse, mon instrument de prédilection. Mais nul n'étant prophète en son pays, chers lecteurs, j'ai passé de très longs moments à enregistrer mes prises de basse. Tout d'abord, pour ceux que cela intéresse, nous avons enregistré ces prises sans . Ampli qui aurait généré des vibrations dans la pièce, vibrations qui aurait été irrémédicablement reprises dans le micro et donc dans la prise, beuark! C'est que ca fait du bruit un ampli de 150W dans une petite pièce ! La solution c'est monsieur "Line 6" qui nous l'a apporter, grâce au POD Bass. Lecteur: "Késako le POB Bass???"
Pas de panique, j'explique : Le pod bass est un boitier electronique que l'on branche à la console d'enregistrement et dans lequel on branche la basse. Ce magnifique outil contient dans sa mémoire le son et les caractéristiques de moultes amplis basse de légende : "Ampeg", "Acouctic", "Fender"... c'est ce qu'on l'on appelle la "modélisation".
Avec en plus sur le pod des effets un compresseur et j'en passe. Bref le beurre et l'argent du beurre.
De suite après les sessions de basse les chansons prennent de la rondeur de la profondeur et du relief. Cependant à ce moment des sessions, la basse est encore associée à une batterie synthétique, mais c'est déjà prometteur.

Lecteur : "mais au fait, le titre : erreur de jeunesse, il en parle pas de cette erreur!"... bon d'accord, j'y viens, j'y viens.
Nous voilà donc aux prises de batterie : je dégote un coin de grenier potable chez ma belle-mère (vous avez dit album "amateur"?), j'emprunte la batterie du batteur de Fab Replay (merci Battman) et je conviens d'une date avec Mike, qui transportera pour l'occasion sa console, ses micros et sa bonne humeur. Trois jours sont réservés à ces prises, pour mettre en boîte 8 chansons, avec un batteur plus que moyen, puisque c'est moi, pour vous dire par rapport à mon niveau de batterie, mon niveau en guitare est excellent ! Arggh. Cependant je ne prendrai pas trop de risque dans ces prises, je ne jouerai pas les batteurs pros, je me contenterai de ce que je sais faire. Mais alors cette erreur?
Je me débrouille pas trop mal lors des prises de batterie, il faut dire que j'ai répété les morceaux pendant une semaine tous les jours. Mais voilà l'erreur : parfois dans les morceaux même avec la boîte à rythme dans les oreilles j'ai réussi (facon de parler) à décaler le tempo lors des prises de guitares. Conséquence : les prises de batterie étant elles, dans le temps, les chansons sont parfois hors tempo ! Catastrophe !
Il me faudra donc refaire des prises guitares que je pensais acquises, corriger certaines erreurs au mixage/montage et enfin recommencer une chanson en entier, en commencant cette fois par la batterie. Facheux contre-temps (sans jeu de mots).
En effet les professionnels commencent, eux, par la batterie pour greffé le reste par la suite.
Notre erreur donc est due, je dois bien l'avouer à mon piètre niveau de guitariste et à un manque d'expérience. Mais n'apprend-t-on pas de ses erreurs ? Gageons que oui !

La suite au prochain numéro...

Proposé par : Mac Kern
 
 
Liens connexes
· Plus à propos de Emergence d'une oeuvre
· Nouvelles transmises par Administrateur


L'article le plus lu à propos de Emergence d'une oeuvre:
''Helensburgh'' Gestation d'un album amateur.

 
 
Article Rating
Average Score: 5
Votes: 1


Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad

 
 
Options

 Format imprimable Format imprimable

 
 
Sujet(s) associé(s) à l'article

Emergence d'une oeuvre
 

:: noteBored phpbb2 style by boo :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::



PHP-Nuke Copyright © 2004 by Francisco Burzi.
Logiciel gratuit que vous distribuer librement en respectant la licence GPL.
PHP-Nuke et distribué sans aucune garantie, pour plus de détails veuillez consulter la licence. phpnuke-europe pour la France

Les commentaires quand à eux, sont sous la responsabilité de ceux qui les écrivent. Tout le reste © 2000 by Café Des Amis.
page générée en 0.20 S