Le Café des Amis
Identification ou Inscrivez-vous  ::  Accueil  ::  Votre compte  ::  Forums  ::  le
 
Au Menu
 Menu :

 Accueil

 Recommandez-nous

 Proposez un lien

 Proposez un Evénement du jour

 Soumettre un article

 Contactez-nous

 Chat au comptoir

Actualité :

 

 Cinéma

 

 Interviews

 

 Littérature

 

 Musique

 

 Galeries du Café

 

 Communauté :

 Archives par sujets

 Evénement(s)du jour

 Liens

 Sujets

 Quizz :

 

 Espace Membre (uniquement disponible pour les personnes inscrites) :

 Téléchargement

 Votre compte

 Messages privés

 Administration :

 Comptes Administrateur

 
 
Galeries
 
 
Février de Louis Sanders Rivages Noirs
Critique LittéraireCest un polar qui a pour cadre la Dordogne, mais loin du folklore foie gras et douceur de vivre: ici le bonheur n'est pas dans le pré.




Un Anglais, il y en a beaucoup dans ces contrées, a acheté une vieille maison, ou plutôt une demie maison, puisque l'autre moitié inhabitée appartient à quelqu'un,dont plus personne n'a de nouvelles !
Il ya des morts, issus d'une même famille : trois frères. Ces morts sont suspectes, c'est le médecin qui en fait la confidence à "l'Anglais", à lui seul.
Au fil de son enquête notre english farmer ou plutôt "peintre desoeuvré " dans les deux sens du terme d'ailleurs, mène des investigations au milieu des paysans locaux. Et le passé ressurgit avec les blessures de la guerre, les histoires de résistants et de collabos, les haines de voisinages enfouies mais encore si vivaces.... Et puis il ya ces bruits dans l'autre moitié de la maison.
Cette histoire paraît bien sombre : elle l'est ! Car au final l'image de tout ce petit monde rural paraît bien peu réjouissante ! Mais l'auteur traite son sujet avec une certaine distance, pour preuve on ne connaîtra jamais le nom de notre "Anglais", dont d'ailleurs on ne sait presque rien.
L'auteur fait preuve d'un humour féroce dans la description des personnages, français ou anglais, mais aussi dans les us de la campagne. Voici un extrait :

"Des tas de femmes avec des tas de gosses étaient assis sur les chaises le long du mur de la salle d'attente au centre de laquelle, sur une table basse en rotin était posée une pile de vieux magazines de droite. Tous les médecins en France ont dans leurs salles d'attente des magazines de droite quels que soient leurs choix électoraux. Un journal communiste dans le cabinet d'un médecin communiste serait une chose impensable. Entre ces magazines illustrés d'innombrables hommes en costume portant lunettes, s'étaient égarés quelques journaux féminins peuplés de mannequins somptueusement maquillées qui n'avaient qu'un rapport très lointain avec les femmes qui attendaient là, souvent dans des anoraks aux couleurs pastels, chaussées de tennis, prêtes pour la course de fond pour la plupart, mais elles aussi maquillées, parce qu'on fait toujours un effort à la campagne pour aller voir le curé, le préfet et le médecin. Certaines portaient même des boucles d'oreilles, signe qu'elles étaient peut-être excitées à l'idée des mains froides du généraliste parcourant leur corps "

Ou encore :

"Parfois un des clients pivotait sur l'axe de son coude, toujours posé sur le zinc, pour voir entrer un nouveau venu qui achetait dans cet environnement sans couleur des loto, des tac-o-tac et je ne sais quel jeu encore sur un bout de papier peinturluré comme un jouet en plastique. Alors qu'un simple coup d'oeil à travers la vitre sur Thiviers en hiver aurait fait comprendre à n'importe qui qu'il était impossible de gagner ici des millions sur un coup de chance."

Et plus on avance dans le roman, plus la férocité de l'auteur fait mouche, on s'approche ainsi peu à peu d'une certaine folie.

Le dénouement est inattendu et la fin très désenchantée .
DUPS

Proposé par : Dups
 
 
Liens connexes
· Plus à propos de Critique Littéraire
· Nouvelles transmises par Administrateur


L'article le plus lu à propos de Critique Littéraire:
La trilogie Malaussène de Daniel PENNAC

 
 
Article Rating
Average Score: 4.5
Votes: 2


Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad

 
 
Options

 Format imprimable Format imprimable

 
 
Sujet(s) associé(s) à l'article

Critique Littéraire
 

:: noteBored phpbb2 style by boo :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::



PHP-Nuke Copyright © 2004 by Francisco Burzi.
Logiciel gratuit que vous distribuer librement en respectant la licence GPL.
PHP-Nuke et distribué sans aucune garantie, pour plus de détails veuillez consulter la licence. phpnuke-europe pour la France

Les commentaires quand à eux, sont sous la responsabilité de ceux qui les écrivent. Tout le reste © 2000 by Café Des Amis.
page générée en 0.17 S