Le Café des Amis
Identification ou Inscrivez-vous  ::  Accueil  ::  Votre compte  ::  Forums  ::  le
 
Au Menu
 Menu :

 Accueil

 Recommandez-nous

 Proposez un lien

 Proposez un Evénement du jour

 Soumettre un article

 Contactez-nous

 Chat au comptoir

Actualité :

 

 Cinéma

 

 Interviews

 

 Littérature

 

 Musique

 

 Galeries du Café

 

 Communauté :

 Archives par sujets

 Evénement(s)du jour

 Liens

 Sujets

 Quizz :

 

 Espace Membre (uniquement disponible pour les personnes inscrites) :

 Téléchargement

 Votre compte

 Messages privés

 Administration :

 Comptes Administrateur

 
 
Galeries
 
 
Interview de AURA PART I - Jeanmi et Frank répondent aux questions du Café
Interview musiqueUn grand merci tout d'abord à Jeanmi et Frank de nous avoir consacré du temps (mais vous allez voir qu'ils sont très bavards).

Aujourd'hui 25 janvier sortie du 6 titres, des extraits seront disponible dès demain sur le site d'AURA :

http://www.aurafaitsonweb.fr.st

Cette interview très riche sera en plusieurs parties. Donc pour les retardataires qui souhaiteraient poser des questions, vous pouvez toujours le faire sur le forum. Maintenant place à nos deux amis.....



Questions de Le Saint :


Merci de bien vouloir répondre à nos questions.

Tout d'abord qu'est ce qui vous a poussé à faire de la musique ?

Quelles sont vos influences ? Qui fait quoi dans le groupe ?


Frank :


C’était pour draguer au lycée (rires).

Pour les influences, moi ce sera : Peter Gabriel, Kate Bush, Phil Collins, Mike Oldfield, Ryuichi Sakamoto, Pet Shop Boys, Ultravox, Simple Minds, etc…

Dans les années 90, il y a que Seal et Robbie Williams, en gros. Désolé !


Jeanmi :


Oui, bien sûr, pour épater les filles… Ha ha ! Pour être « brillant », pour essayer d’intéresser les autres. Mais ça, c’était au départ. Par la suite, c’est simplement qu’on ne pouvait pas ne pas en faire. Parce que ça reste une île accueillante, la musique.

Mes influences : je suis un fils de Beatles, et de tout ce qui en découle, définitivement. Beatles qui eux-mêmes sont descendants des rockers des années 50. C’est sans doute ce qui fait que j’aime aussi des tas d’autres trucs, dans tes tas de styles.

Peter Gabriel est aussi une référence. Mais aussi James Taylor et plein d’autres gens…

Une case à part pour George Harrison. :) C’est MA référence…

Qui fait quoi dans le groupe ?

Bon, moi, je suis le fainéant, et Frank, le gars qui travaille comme un fou.

J’écris les chansons, tranquille, à la maison et je fais une maquette assez sommaire, voix, une ou deux guitares, basse et petite prog de batterie pouet-pouet. Et je les propose à Frank.

Et là, il triture cette purée, il comprend où je veux en venir, ajoute ses idées et en sort un machin comestible.

Et on enregistre.

Il réalise tous les arrangements, joue les claviers, choisit les sons, fait toutes les programmations et assure toutes les prises de son et le mixe. Sans lui, ces titres n’existent pas. Il leur donne leur couleur et leur forme, il les rend « accessibles »c’est un travail de ré-écriture musicale, c’est pour ça qu’on signe les musiques à deux.

Il passe des heures à « nettoyer » les prises que je fais, choisir les meilleures (ou les moins pires, selon les cas…). Écouter, ré-écouter sans cesse. C’est un boulot de dingue. Pendant ce temps, moi, je me balade en bord de mer, les mains dans les poches, le nez en l’air. C’est immoral, je sais…

En séance, j’assure les guitares, la basse, le chant et les chœurs.

Et s’il faut un coup de main pour un solo, on demande à un plus efficace…


Questions de Élie :


Alors tout d'abord, pour le 2ème album, on peut dire que c'est l'album de la maturité...

N’est il pas difficile de réussir quand on a un physique de dieu ?


frank :


Ben, c’est moi le plus beau des deux, alors…


jeanmi :


Frank a une assez mauvaise vue. Tout le monde sait ça. C’est notre principal point de désaccord. Porte des lunettes, s’il te plaît, Frank.


Plus sérieusement, commercialisez-vous vos cds ?


jeanmi :


Pas par circuit officiel. En fait, la diffusion de ces titres une chose assez nouvelle, pour nous. Tout ça vient du Net… Les premières chansons, on les a enregistrées en 1997 et 98, pour ne pas les laisser traîner dans des tiroirs, pour les mettre « au propre », en quelque sorte. Et, le cas échéant, les faire écouter à un cercle assez restreint de connaissances… Et puis, c’était sympa d’avoir ces chansons sur un joli CD, avec un son plutôt propre, avec une pochette et tout ça, plutôt que des bandes magnétiques un peu abîmées. Il n’était pas question, en 1998, d’essayer de « faire quelque chose » avec. C’était plus l’idée de laisser une trace. Et puis, finalement, à l’issue de ces séances, on a quand même essayé, « pour voir », d’envoyer quelques titres à des maisons de disques. Une a répondu, et pas la moindre, puisqu’il s’agissait de EMI France. Le directeur artistique qui m’a appelé m’a dit qu’il aimait vraiment notre boulot, mais… qu’il avait été engagé chez EMI pour signer… du rap. Mais il préférait appeler, plutôt qu’envoyer une bête lettre-type… du rap ! ha ha ha ! On était tombé vachement à côté…

Donc, il n’y pas de production pour le moment, mais on souhaite prendre des contacts avec le nouveau six titres.

Cela dit, il y a moyen de se procurer le CD.


Aimez vous vivre de la musique ?


Frank :


Je suis pas sûr de la question... Alors, ouais, on aimerait vivre de la musique. Et paradoxalement, c’est peut-être plus réaliste en écrivant et en produisant, qu’en écumant les bals du samedi soir ou les MJC, donc en jouant. Réfléchissez à ça, les jeunes…


jeanmi :


Je suppose que tu as voulu écrire « aimeriez-vous » ?! Non ?

Saleté de grammaire… J’ai eu quelques bulletins de salaire d’intermittent du spectacle. Il y a longtemps. Et j’ai pas exactement vécu de ça.


Que pensez-vous de albums de la Real TV qui sont très bien vendus (je parle pour Star Academy), alors qu'il n’y a aucune création musicale ?


Frank :


Alors, les trucs de Real TV, se vendent pas mal à un point donné de l’année, c’est sûr…

La ruse est là : en fait, ils ne représentent que 5% des ventes annuelles. SAUF QUE, c’est aux périodes de fêtes par exemple. A ce moment précis, ils squattent les têtes de gondoles, et puis l’énergie, l’argent et toute la promo des maisons de disques, qui négligent FORCEMENT les autres artistes (si elles prétendent le contraire, elles mentent).

Donc, c’est la poisse pour tous ces autres, surtout les jeunes. Parce que, Johnny, il s’en sortira toujours, hein…

Les albums de Real TV, en fait on s’en fout, si les majors faisaient leur boulot par ailleurs…Quant au contenu, bien sûr c’est de l’arnaque, que des reprises de chansons hyper-connues, donc dans l’inconscient de tous…Souvent des années 80, soit dit en passant…Ou alors des trucs mal écrits, formatés «R’n’B» (comme les What For de Pop Stars, qui sont en retard dans leur planning de tournée 2003 parce qu’ils peuvent pas se supporter, au fait !). Mais bon, la variété ça a toujours existé (remember Mike Brant, Nicole Croisille…) ; il y a un retour depuis les comédies musicales, voilà.


jeanmi :


Je ne regarde pas la télé. J’écoute la radio, des stations où on ne passe pas ces trucs… Frank me fait parfois des synthèses d’infos, pour que je ne passe pas pour un total demeuré. Merci Frank. On va dire que dans l’ensemble, je m’intéresse plus aux gens qui font eux-mêmes leurs chansons, paroles et musique, ou l’un des deux. Des gens qui créent, quoi… J’ai toujours préféré un gars qui chante pas trop bien ses propres chansons (comme moi ? ha ha !!), plutôt que des interprètes à très jolie voix que je trouve moins « impliqués ». Voire carrément chiants.


On peut sur votre site web trouver vos chansons en MP3, Pensez-vous (comme le disent les majors) que le mp3 va faire mourir la musique ? Et quelle est la solution pour éviter le piratage ?


frank :


L’histoire des mp3, c’est encore ces pauvres Majors qui pignent, comme elles ont pigné pour les CD vierges, et avant pour la K7 vierges ! Aujourd’hui, on sait que, si quelqu’un aime vraiment un disque, il finira par l’acheter.

La plupart des gens qui ont des CD copiés et des mp3 sur leur PC n’auraient pas acheté les albums en question de toute façon. Sans compter qu’il faut être équipé, ce qui n’est pas le cas tout le monde (en France, on est lanterne rouge en équipement informatique et connexion internet, par exemple). Enfin, des tas de raretés traînent ainsi sur le net, qui de sont pas commercialisées, et sont ainsi accessibles. D’ailleurs, sur le plan philosophique, le net permet aujourd’hui qu’un savoir ou une œuvre ne puissent plus jamais disparaître, et soit toujours quelque part sur un disque dur. C’est pas si mal.

Enfin, est-ce nuisible aux artistes ? S’ils sont déjà très connus, leur fortune est déjà faite et le succès des nouveaux albums souvent assuré ; quant aux nouveaux artistes, c’est plus compliqué. A eux de décider s’il veulent apparaître sur le net, et jusqu’à quel point. Et là encore, si les nouveaux artistes (français, notamment) étaient plus intéressants, le public achèterait l’album au lieu de trouver que quelques mp3 seront suffisants…

Comment éviter le piratage ? Déjà, il faut choper tous les « Napster » du monde, et expliquer à ces jeunes cons que la musique n’a pas à être gratuite, parce que des gens en vivent au lieu de glander à l’Université en croyant que tout leur est dû. Les copyrights et autres droits Sacem doivent être respectés autant que possible sur le net comme sur les radios et télés. Na !


jeanmi :


Les majors me font venir la larme à l’œil. Faire « mourir la musique » avec le Mp3, quelle bonne blague… :) . Dans leurs propos, il faut entendre « faire que nous, majors, allons nous faire moins de blé… ».

Je rejoins Frank sur le fait que la musique n’a pas à être gratuite, des artistes en vivent, travaillent pour ça. Si tu fais venir le plombier chez toi, tu le paies pour son boulot et c’est normal. Cela dit, comme tout le monde, j’ai un pote plombier et on s’arrange, des fois, lui et moi. Frank, je te trouve un peu vif, là : des gens glandent à l’Université ? M’enfin…




Questions de Lolocéane :


Comment vous présenteriez vous ? si vous étiez un animal ?


frank :


Est-ce qu’un animal doit se présenter ?


jeanmi :


T’es un ours, frank, ha ha ha ! Mais un ours sympa.

Heu, je crois que je suis une sorte de chat. J’aime bien être au chaud et aussi traîner dehors. Mais ours aussi, assez souvent. Oui, on est assez ours



Quels sont vos 3 albums préférés (ceux des autres) ? Aujourd’hui ? Hier ?


frank :


Heu...3 albums préférés…


Hier :

SHOCK THE MONKEY (Peter Gabriel)

TRUE COLOURS (Level 42)

WELCOME TO THE PLEASUREDOME (Frankie Goes To Hollywood).


3 albums aujourd’hui :

BRING IT ON (Seal)

SING WHEN YOU’RE WINNING (Robbie Williams)

THE OBSERVATORY (Alif Tree).


jeanmi :


Hier… ha ! c’est pas fastoche de faire un choix... Trois, c’est pas beaucoup… J’en ai plein de préférés… Allez, je dirais quand même :

Mes albums d’hier, ou d’avant-hier :


THE BEATLES (The Beatles), connu aussi sous le nom de The White Album

SO (Peter Gabriel)

ALL THINGS MUST PASS (George Harrison)


Mais en fait, je mettrais bien le premier Bob Dylan, « Freewheeling »… et des tas d’autres… Mais alors, vraiment des dizaines… trois albums… tsss… c’est pas assez, là..


Les albums d’aujourd’hui :


Le dernier Peter Gabriel, que je n’ai pas encore écouté, ha ha !

Le dernier James Taylor

Et quelques titres du dernier George Harrison, ha ha !


Comment ça, j’écoute de la musique de vieux ?! T’avais qu’à pas me poser cette question… :)





Quel est l’objet dans votre maison dont vous ne vous sépareriez pas même contre une Ricken 620 ?


frank :


Heu... mon synthé, je pense…


jeanmi :


Ha ! Une Rickenbacker 320… Je suppose que la question était pour moi… Je vais te dire, je crois que je vais finir par en voler une. Mais je sais pas comment, ni où… Pour les non-initiés, Rickenbacker est une marque – américaine - de guitares, depuis 1931. Et j’adore ces guitares. Chères, hélas.

Je me séparerais de tas de trucs, si leur vente pouvait avoisiner le prix de cette Ricken 320. Mais je tiens à quelques lettres, qui ont de jolis mots pour moi, à l’intérieur. Ouais, je tiens à ça, je crois.


De belles questions pour stars ça non ? Quelle impression cela fait-il d’être interviewés par l’intermédiaire d’un site ? Et en plus ce n’est pas le vôtre…


jeanmi :


Hmmm, ça fait qu’on est contents, et même plutôt flattés que des gens s’intéressent à notre travail, hein Frank ?… Donc merci à Pierre et aux intervenants du Café des Amis ! Et bon, on va pas s’interviewer nous-mêmes, sur notre site…


frank :


:)


Avez vous des contacts pour concrétiser cette belle aventure ? et si oui, vous a t-on déjà demandé de faire de la scène ? ou du pub ? (Mais non pas de la pub ! ) ou de la MJC (c’est bien JMC a la MJC ! )


jeanmi :


Des contacts ? Oui, on a des contacts. Des noms avec des vrais gens derrière. Mais… entre « contacts » et « concrétiser », c’est à dire, une production, des gens qui mettent leur confiance et de l’agent sur notre boulot, c’est un grand fossé…

En ce qui concerne la scène, ce n’est pas d’actualité, pour plusieurs raisons. Ces titres, pour être reproduits en « live », demandent l’intervention simultanée de quelques musiciens… en fait, il faudrait qu’on soit HUIT sur scène !! Entre les différentes parties de guitare, claviers etc… et les chœurs. Tous nos titres comportent au mini deux parties de chant harmonisées. Et au maxi, je dirais quatre ou cinq…

Je ne vais pas entrer dans des détails de logistique, mais tu imagines le boulot de répé qu’il faut… sans compter les gens qu’il faut trouver. Donc, non, là c’est pas possible, pas raisonnable…

Et puis, si t’es pas connu, qui va vouloir travailler à ce projet de scène avec toi ? Et pour quelles raisons ? Et surtout, qui va se déplacer pour venir écouter ?!

Y a t’il eu un moment fort lors de l’enregistrement de vos chansons, que vous souhaiteriez nous raconter ?


frank :


Non, pas de moments forts pendant les enregistrements. A part « Je passe la Loire », qu’on a rentrée en une fois. Et pis « jetés en l’air », traitée en chant militaire, ha ha ! . Et pis tout ça. Vas-y, toi…


jeanmi :


Ah oui, ha ha ! « Jetés en l’air », à la façon commandos-paras… quelle rigolade… mais on l’a pas gardée, hein, c’était pour déconner… Les enregistrements se font dans une atmosphère assez détendue, parce qu’on peut faire les choses sérieusement, mais sans trop se prendre au sérieux…

Oui, « je passe la Loire », les rythmiques sont rentrées toutes seules, on aurait dit que ce titre existait déjà, qu’il y avait juste à poser les éléments un à un, tranquillement. C’est assez rare ça, qu’un titre soit évident, de lui-même. Il y avait une amie avec nous, ce soir-là, elle a dû croire qu’on était des super-performers, pour travailler à cette vitesse…


Y a t’il beaucoup de rejets dans vos projets… des chansons enregistrées mais qui finalement sont laissées de coté ?


frank :


Meuh non, on bosse trop lentement pour avoir du déchet…


jeanmi :


il y a du déchet en amont. Je ne présente pas tout à Frank… Et on a jeté un titre ou deux quand même, mais seules les rythmiques avaient été enregistrées, pas les voix. Tu perds la mémoire, Frank…


"à suivre, dans la semaine....."
Proposé par : Administrateur
 
 
Liens connexes
· Plus à propos de Interview musique
· Nouvelles transmises par Administrateur


L'article le plus lu à propos de Interview musique:
Interview de MEEK

 
 
Article Rating
Average Score: 4.5
Votes: 8


Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad

 
 
Options

 Format imprimable Format imprimable

 
 
Sujet(s) associé(s) à l'article

Interview musique
 

:: noteBored phpbb2 style by boo :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::



PHP-Nuke Copyright © 2004 by Francisco Burzi.
Logiciel gratuit que vous distribuer librement en respectant la licence GPL.
PHP-Nuke et distribué sans aucune garantie, pour plus de détails veuillez consulter la licence. phpnuke-europe pour la France

Les commentaires quand à eux, sont sous la responsabilité de ceux qui les écrivent. Tout le reste © 2000 by Café Des Amis.
page générée en 0.17 S