Le Café des Amis
Identification ou Inscrivez-vous  ::  Accueil  ::  Votre compte  ::  Forums  ::  le
 
Au Menu
 Menu :

 Accueil

 Recommandez-nous

 Proposez un lien

 Proposez un Evénement du jour

 Soumettre un article

 Contactez-nous

 Chat au comptoir

Actualité :

 

 Cinéma

 

 Interviews

 

 Littérature

 

 Musique

 

 Galeries du Café

 

 Communauté :

 Archives par sujets

 Evénement(s)du jour

 Liens

 Sujets

 Quizz :

 

 Espace Membre (uniquement disponible pour les personnes inscrites) :

 Téléchargement

 Votre compte

 Messages privés

 Administration :

 Comptes Administrateur

 
 
Galeries
 
 
Paille Hard
PoèmeAutre fidèle poète du Café, Snakeloup nous fait l'honneur d'une poésie coquine, voyez plutôt le début :

Cette histoire se passe
En des temps éloignés
Pour la lire il faut être
Majeur et vacciné
Avoir toute sa tête
Et l'goût des blagues sallaces

Il était une fois
Une fermiere gironde
Avec charmant minois
Et gorge très profonde

Vint à passer un prince
Plutôt bel homme, ma foi
Grand et assez mince
Qui bien-sûr la dragua

La fille se laissa faire
Face à son beau visage
Elle voulut donc lui plaire
Et lui montra son paysage

Le prince tout content
Plongea entre ses cuisses
Ses baisers tout ardents
Et sa langue propice

La fille s'extasia
De son agilité
Alors elle demanda
À se faire pénétrer

Le prince, tout excité
Alors s'exécuta
Mais sûrement trop pressé
Il ne se retint pas

Elle se trouva déçue
De le voir si précoce
Elle esperait les nues
Lui dormait comme un gosse

Le cheval, qui jusque là
Se contentait de regarder
Sa trique lui montra
Histoire de l'exciter

La fille sentit alors
Son doux vagin couler
Le plaisir se faire fort
De la tête jusqu'au pied

Tranquille elle approcha
De l'animal bandé
Et puis lui empoigna
Le membre à pleine bouchée

L'animal, pas si bête
Ne se fit point prier
Et sans plus de courbettes
Il se laissa pomper

Au bout d'un court moment
À faire des galipettes
Il devint impatient
Et la prit en levrette

La belle bien roulée
Se fit alors saillir
Par l'étalon bien monté
Qui l'a fit même jouir

Morale de cette histoire
Que je viens de conter
C'est que même dans le noir
l'amour a des idées :

Ne vous fiez pas à la mise
Mais bien à ce que l'on vous met
Car c'est là vaste entreprise
Que l'appel du canapé
Proposé par : Snakeloup
 
 
Liens connexes
· Plus à propos de Poème
· Nouvelles transmises par peacejul


L'article le plus lu à propos de Poème:
Opinion sur la poésie comorienne

 
 
Article Rating
Average Score: 4
Votes: 1


Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad

 
 
Options

 Format imprimable Format imprimable

 
:: noteBored phpbb2 style by boo :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::



PHP-Nuke Copyright © 2004 by Francisco Burzi.
Logiciel gratuit que vous distribuer librement en respectant la licence GPL.
PHP-Nuke et distribué sans aucune garantie, pour plus de détails veuillez consulter la licence. phpnuke-europe pour la France

Les commentaires quand à eux, sont sous la responsabilité de ceux qui les écrivent. Tout le reste © 2000 by Café Des Amis.
page générée en 0.22 S