Le Café des Amis
Identification ou Inscrivez-vous  ::  Accueil  ::  Votre compte  ::  Forums  ::  le
 
Au Menu
 Menu :

 Accueil

 Recommandez-nous

 Proposez un lien

 Proposez un Evénement du jour

 Soumettre un article

 Contactez-nous

 Chat au comptoir

Actualité :

 

 Cinéma

 

 Interviews

 

 Littérature

 

 Musique

 

 Galeries du Café

 

 Communauté :

 Archives par sujets

 Evénement(s)du jour

 Liens

 Sujets

 Quizz :

 

 Espace Membre (uniquement disponible pour les personnes inscrites) :

 Téléchargement

 Votre compte

 Messages privés

 Administration :

 Comptes Administrateur

 
 
Galeries
 
 
The Rolling Stones - Four Flicks (1ere partie)
Critique de DVD musicalEn novembre 2003 sortait le quadruple DVD des Rolling Stones, 'Four Flicks', peut-être le plus beau document visuel auquel les fans du groupe légendaire de Rock N Roll n'avaient jamais rêvé.

Apres 3 ans d'absence, Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ron Wood commençaient à la mi 2002 une tournée mondiale qui allait durer un an, pour marquer le 40eme anniversaire des Rolling Stones, tournée marquée par la sortie du double CD 'Fourty Licks' en septembre 2002 qui hormis 4 nouvelles chansons enregistrées à côté de Paris présentait les 36 meilleurs tubes de leur carière.
Outre le fait que la soixantaine n'a pas l'air de trop les fatiguer et outre le fait qu'ils ont fait de leur mieux pour passer dans le plus de pays possible tout en affichant complet partout, la grande particularité de cette tournée reste son caractère très varié. En effet ce tour combinait les concerts dans les stades, dans les grands auditoriums et dans les petites salles ce qui les a amené à composer 3 set lists bien différentes donc en fait 3 shows et cela sans compter qu'à certaines occasions comme à l'Olympia à Paris en juillet 2003 ils changèrent toute la liste pour donner un concert de chansons rarement interpretées sur scène. En tout sur 77 concerts dans 21 pays, 177 titres furent chantés.
Un mois à peine après le tout dernier concert du tour, sortait donc 'Four Flicks'. 4 DVD, le premier étant un documentaire sur la préparation de la tournée, le second un concert entier (ou presque) au Madison Square Garden de New York, le troisième est le film de leur prestation au stade de Twickenham à côté de Londres et le quatrième montre leur passage a l'Olympia. Trois concerts plus ou moins complets, chacun présentant un show bien différent, un documentaire et sur chaque DVD beaucoup de bonus, voilà en gros le programme, le tout étant tres interactif avec des classiques des Stones à chaque menu des DVD.

DVD1
Tip Of The Tongue

Je suis le nouveau du groupe même si j'en fais parti depuis déjà 30 ans- Ron Wood.

Ce premier DVD a comme plat de résistance le documentaire 'Tip Of The Tongue' qui nous relate tous les préparatifs de la tournée. Le film commence a New York City, 14 semaines avant le premier concert avec l'annonce officielle de la tournée et s'achève à Boston le 3 septembre 2002 où l'on peut voir les premiers instants de la grande première. Entre les deux on peut les voir à Paris, à Toronto et aussi à bord de leur avion privé.
Ce document est avant tout une belle occasion de découvrir un peu plus les 4 personages surtout Charlie Watts le plus discret d'entre eux. Une occasion aussi de remarquer que lorsque les Rolling Stones sont en cavale autour du monde, leurs familles respectives ne sont jamais bien loin.
A Paris, ou plus précisement à Surresne on les retrouve aux studios 'Guillaume Tell' où ils font quelques répétitions et enregistrent quelques nouvelles chansons dont 4 furent publiées quelques mois plus tard sur l'album 'Fourty Licks'. C'est à Paris aussi qu'on retrouve les Stones choisir les décors des concerts et enfin on a même le droit d'assister à une petite séance de vocalises de sir Mick Jagger.
Un passage tres émouvant est la répétition de Toronto. Les fans avaient appris la rumeur quelques heures plus tôt qu'ils pourraient y assister et ce fut le cas, ils eurent droit à un mini concert d'avant la tournée officielle.
Enfin à Boston on peut voir les derniers preparatifs. Charlie Watts n'a pas aimé la couleur du sol de la scène et à quelques jours à peine de la première il faut repeindre le plancher ! Jagger fait quelques pas pour tester la scène, Richards aide les choristes à faire leurs dernieres retouches, l'émotion qui précède les grands concerts est à son comble mais l'experience des 4 vieux habitués équilibre bien cela. Le documentaire dure un peu moins d'une heure.
Parmis les bonus de ce premier DVD, il y a un autre documentaire, plus court celui-ci, 'Licks Around The World' qui nous montre en quelques minutes les Stones aux USA, au Japon, en Inde où ils passaient pour la première fois, en Espagne, en République Tchèque, en Allemagne et en Angleterre. Le tout acompagné de petites anecdotes locales comme la magie du palais du Budokan de Tokyo où ils jouaient pour la premiere fois, la pluie battante en Inde, le public particulièrement chaleureux d'Espagne et les retrouvailles emouvantes avec l'ancien president Tcheque Havel qu'ils connaissaient depuis leur visite historique de 1990.
Toujours en bonus, les clips en concert de 5 chansons qui ne figurent pas sur les 3 DVD suivant dont 2 chansons qui ne figurent sur aucun disque des Rolling Stones. Et en plus 2 autres clips de 2 morceaux totalement inédits, 'Extreme Western Grip' et 'Well Well' enregistrés en studio à Paris. L'utilisateur du DVD a même droit à un petit gadget, un clip avec 5 angles differents qu'il peut choisir à tour de rôle comme s'il était un vrai réalisateur.
Enfin, toujours sur ce même DVD, il y a la bande annonce d'un autre DVD où figurent les Rolling Stones sur le concert de solidarité avec la ville de Toronto à l'époque de l'épidemie de la SARS.

DVD2
New York City, Madison Square Garden.

J'ai lu ce matin dans le journal que cela pourrait bien être la toute dernière apparition des Stones au Garden…. Franchement ça m'étonnerait!- Mick Jagger

Le 18 janvier 2003, les Rolling Stones donnaient leur second concert - deux jours apres le premier - au mythique Madison Square Garden de New York. La chaine de televison HBO retransmit le concert en direct pour tous les États-Unis. Ce second DVD nous montre 17 des 21 titres qui furent intrpretés ce soir-là tels qu'ils avaient été diffusés. Il s'agit donc de la formule 'grands auditoriums' ou 'Arenas'. Parmi les 3 formes de spectacle proposés par les Stones, celle-ci semble être la plus chaude, la plus colorée et la plus dynamique. Tout le long du concert on est constament ébloui par les jeux de lumières, les changements de costumes et par le grand ecran qui est derrière eux. Sur 'Don't Stop', leur dernier tube, Ron Wood s'est fait installer une petite caméra en haut du manche de sa guitare pour donner l'effet que tout bouge autour de lui, pendant qu'ils exécutent 'If You Can't Rock Me' l'écran geant est séparé en quatre ce qui nous laisse voir les 4 membres du groupe se déchainer en même temps. Évidement ils ne sont pas que 4 sur scène, il y a aussi Darryl Jones à la basse, Chuck Leavell aux claviers, les choristes Lisa Fisher, Bernard Fowler et Blondie Chaplin et l'ensemble de cuivres dont le saxophoniste Bobby Keys. Ce dernier ajoute beaucoup d'émotion sur 'Can't You Hear Me Knocking' qui remonte a 1971 - mais dont c'est la premiere tournée - car il s'avère qu'à l'époque c'était déjà lui au saxo. Comme toujours, Mick Jagger est en pleine forme, il chante, il va, il court, il danse et joue même de l'harmonica sur 'Midnight Rambler'. Keith Richards dont la gesture scènique ne semble jamais avoir été aussi bonne chante lui aussi deux chansons 'Thru and Thru' et 'Happy' qui est une de ses toutes premières chansons et qui selon lui le rend heureux à chaque fois qu'il la chante.
Mais le clou du spectacle est tout de même 'Honky Tonk Women', la chanson qui depuis sa creation en 1969 n'a jamais quitté leur repertoire. Pendant le premier couplet de la chanson, un dessin animé, à la limite de l'érotisme, de type 'manga' est montré sur l'écran. Puis, arrivée de nulle part, Sheryl Crow enchaine sur le second couplet et se livre avec Jagger à un sacre duo qui n'est pas que vocal.
Après l'inévitable mais magistral 'Satisfaction', les 4 Rolling Stones accompagnés de leurs pianiste et bassiste quittent la scène principale par une passerelle qui traverse le public et arrivent sur une autre scène, plus petite, qui se trouve en pein milieu de la foule. A 6, ils exécutent deux ou trois titres dans des conditions qui rappellent l'intimité de la scene de leurs debuts. Cette 'scène B' est une autre inovation de cette tournée 2002-2003, ils l'ont faite à chaque concert sauf dans les petites salles. Dans le cas du Madison Square, on retiendra surtout une version bien percutante de leur succès d'il y a 30 ans, 'It's Only Rock N Roll'.
Le concert avait commencé par le tube de 1968 'Street Fighting Man' et s'achève avec un autre grand tube de la même année 'Jumpin' Jack Flash' et entre les deux… beaucoup d'énergie!
En bonus on peut voir sur ce DVD deux petits reportages, l'un sur la collaboration entre Sheryl Crow et les Rolling Stones et l'autre sur le 'making of' de la retransmission en direct de HBO. De plus comme sur les 2 DVD suivants, l'utilisateur peut sélectioner les chansons du concert qu'il veut dans l'ordre qu'il veut et peut aussi entendre des commentaires des Rolling Stones eux-mêmes sur deux ou trois chansons (dans le cas present : 'Street Fighting Man', 'Happy' et 'It's Only Rock N Roll').
Proposé par : David
 
 
Liens connexes
· Plus à propos de Critique de DVD musical
· Nouvelles transmises par david


L'article le plus lu à propos de Critique de DVD musical:
DADI/LALANNE : Olympia 88

 
 
Article Rating
Average Score: 5
Votes: 1


Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad

 
 
Options

 Format imprimable Format imprimable

 
 
Sujet(s) associé(s) à l'article

Critique de DVD musical
 

:: noteBored phpbb2 style by boo :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::



PHP-Nuke Copyright © 2004 by Francisco Burzi.
Logiciel gratuit que vous distribuer librement en respectant la licence GPL.
PHP-Nuke et distribué sans aucune garantie, pour plus de détails veuillez consulter la licence. phpnuke-europe pour la France

Les commentaires quand à eux, sont sous la responsabilité de ceux qui les écrivent. Tout le reste © 2000 by Café Des Amis.
page générée en 0.20 S