Le Café des Amis
Identification ou Inscrivez-vous  ::  Accueil  ::  Votre compte  ::  Forums  ::  le
 
Au Menu
 Menu :

 Accueil

 Recommandez-nous

 Proposez un lien

 Proposez un Evénement du jour

 Soumettre un article

 Contactez-nous

 Chat au comptoir

Actualité :

 

 Cinéma

 

 Interviews

 

 Littérature

 

 Musique

 

 Galeries du Café

 

 Communauté :

 Archives par sujets

 Evénement(s)du jour

 Liens

 Sujets

 Quizz :

 

 Espace Membre (uniquement disponible pour les personnes inscrites) :

 Téléchargement

 Votre compte

 Messages privés

 Administration :

 Comptes Administrateur

 
 
Galeries
 
 
Troie
Critique de cinémaBeaucoup de bruit pour rien... telle est le misérable pamphlet qui se voulait une oeuvre mirifique de la mythique guerre de Troie.

Certe la belle Hélene y est absolument magnifique. Certe Brad Pitt et Orlando Bloom sont des hommes de prestances et beaux garçons. Certe l'histoire respecte les grandes lignes de la légende. Mais je pose la question, et alors? Brad Pitt en Achille qui ne cherche que l'immortalité de son nom, Orlando Bloom en Pâris lâche et veule, le scénario raccordé par des bouts de ficelles cousues de fils blancs pour coller ''à peu près'' à ce que l'histoire nous enseigne. Je ne suis pas un spécialiste de la question, loin de là. Mais je me hérissais rapidement au vu de ce navet qui en met plein la vue pour pas un rond. Que dire alors de mon voisin, que j'interrogeais à la fin de la scéance (de torture) et qui est professeur d'histoire au lycée Gagarine? Le ''spectacle'' qui nous a été donné ce soir là regorge d'effets spéciaux, les combats y sont presque stylisés, mais ça reste du cirque. Le mot ''plein les yeux'' n'est même pas assez significatif de l'aisance avec laquelle Hollywood traite les mythes. Les rares évenements vraiment crédibles sont le personnage d'Hector (incarné par un Eric Banna au mieux de sa forme) humain, et non outrageusement héroïque, le sort de celui-ci par un Achille vengeur (pas masqué) devant les remparts de sa propre cité, et la fin dudit Achille par un Pâris à peine énervé. Le reste n'est que conte pour enfant crédules et poudre aux yeux. Le siège dura plusieurs mois, où sont-ils relatés? Je veux bien qu'une péllicule dure un temps limité, mais le sujet n'est même pas éfleuré. Achille est mort au combat, pas comme dans le film. Hector est mort face à Achille, ah? tient? Pour une fois c'est respecté mais le combat manque de fluidité... les coups sont téléphonés et le caméraman est atteint de Parkinson. Ménélas, frère d'Agamemnon est mort en duel singulier. Ah bon? Pas dans ce minable rebut de pellicule! Agamemnon est décédé sur un champ de bataille des coups aveugles d'Achille? Ben on dirait pas en voyant ce truc. Certains trouverons à dire que je chipotte sur des détails. Peut-être, mais ce sont justement les détails qui différencient un grand film d'un navet. Quant au reste... Ce fut un coup d'essais, ou pour être exact, un coup d'épée dans l'eau. La seule qualité que je reconnaisse à ce machin-qui-ose-prendre-le-nom-de-film est d'être suffisament ''m'as-tu-vu'' pour empêcher le spéctateur de sombrer dansd un profond sommeil. En clair, ce film est à conseiller uniquement aux fans de Braaaaaaaaaaaaaaaaaaaad Piiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit dont on a – si, si, mesdemoiselles - l'occasion de voir le fessier (seule chose intéréssante de tout le film, du moins d'un point de vue purement féminin, parce que moi... bof) et aux bourreaux (comme outil). Sinon, je ne saurais trop conseiller cette pauvre épopée à tous les aveugles-sourds et cul-de-jatte (des fois qu'il leur prendrait l'envie de fuir, ce en quoi je les comprends) de france et de navarre, et à tous ceux qui ont 12 euros à gâcher. Quoi? je vous ai pas dis? Ce misérable bout de film fait payer cher l'entrée, sous prétexte qu'il est long et attendu. Les plus intelligents auront déjà fait les rapprochements. Quant au prix (non négociable malgrès les diverses réductions dont je dispose) il sert juste à renflouer des producteurs pingres et des cachets d'acteurs monstrueux pour du talent gaspillé. A part ça si j'ai aimé? Même pas comme crachoir, bien trop insipide pour ça! Pourquoi je suis resté jusqu'à la fin? Simplement parce que je servais d'oreiller à une jeune femme qui s'est endormie après les premières scènes, et puis peut-être pour assouvir un penchant masochiste, allez savoir.
Proposé par : Snakeloup
 
 
Liens connexes
· Plus à propos de Critique de cinéma
· Nouvelles transmises par Administrateur


L'article le plus lu à propos de Critique de cinéma:
je vais bien ne t'en fait pas

 
 
Article Rating
Average Score: 5
Votes: 1


Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad

 
 
Options

 Format imprimable Format imprimable

 
 
Sujet(s) associé(s) à l'article

Critique de cinéma
 

:: noteBored phpbb2 style by boo :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::



PHP-Nuke Copyright © 2004 by Francisco Burzi.
Logiciel gratuit que vous distribuer librement en respectant la licence GPL.
PHP-Nuke et distribué sans aucune garantie, pour plus de détails veuillez consulter la licence. phpnuke-europe pour la France

Les commentaires quand à eux, sont sous la responsabilité de ceux qui les écrivent. Tout le reste © 2000 by Café Des Amis.
page générée en 0.16 S