Le Café des Amis
Identification ou Inscrivez-vous  ::  Accueil  ::  Votre compte  ::  Forums  ::  le
 
Au Menu
 Menu :

 Accueil

 Recommandez-nous

 Proposez un lien

 Proposez un Evénement du jour

 Soumettre un article

 Contactez-nous

 Chat au comptoir

Actualité :

 

 Cinéma

 

 Interviews

 

 Littérature

 

 Musique

 

 Galeries du Café

 

 Communauté :

 Archives par sujets

 Evénement(s)du jour

 Liens

 Sujets

 Quizz :

 

 Espace Membre (uniquement disponible pour les personnes inscrites) :

 Téléchargement

 Votre compte

 Messages privés

 Administration :

 Comptes Administrateur

 
 
Galeries
 
 
Maléfique
Critique de cinémaUn journal parisien disait de ce film, à sa sortie, que c'était "un petit film français sans ambition ni envergure, construit avec trois bouts de carton et peu d'idées".

Je ne peut dire à quel point les rédacteurs de cet article se sont lamentablement plantés. Ce film, à l'image d'un "Cube" regorge d'idées, toutes plus barges et jouissives les une que les autres, rien que l'idée de base - 4 prisonniers qui trouvent un livre de sorcellerie et dont ils ont l'intention de se servir pour s'évader - mérite le coup d'oeil.

Dans un huis clos haletant, quatre acteurs géniaux, bien que peu connus, incarnent des paumés d'horizons différents qu'un mauvais esprit a placé ensembles. C'est alors que les murs de leur cellule exigüe deviennent les témoins d'actes pour le moins surprenants. Les regards se croisent et s'entremêlent, parlant plus que des livres, ils racontent des histoires sensitives et sensationnels.

Pendant près d'une heure-et-demie, ce ne sont que bribes à peine échangées, paroles juste amorcées, et autre pensées à peine murmurées. Mais c'est dans le regard de ces prisonniers que la communication se fait. Entrainant le spectateur aux confins de la folie, cette oeuvre ne se borne pas à faire peur: truffée de clins d'oeil aux Grands du cinéma (tel Truffeau et ses fameux quatre cents coups, ou Prévert et ses dialogues finement ciselés) elle emporte avec elle un imaginaire époustouflant. A tel point qu'il est nécessaire de le voir deux fois pour tout saisir.
En effet, s'appuyant pour bonne part sur l'imaginaire collectif, ce film, à la base sans prétention, multiplie néanmoins les effets spéciaux, comme un ciseleur agrémentant un coffret d'argent avec des pépites d'or, ici les effets ne servent que d'accessoires, supportant l'histoire, et non l'inverse comme on peut le déplorer dans certaines grosses productions américaine.

Cependant, ce n'est pas un film à mettre entre toutes les mains, la violence de certaines scènes, les idées fourmillantes et la reflexion à laquelle elles invitent, le jeu parfois bruutal des acteurs, l'atmosphère confinée, autant d'éléments qui font de ce petit film français un pur délice, à déconseiller toutefois aux âmes sensibles.

En final, c'est une oeuvre prenante qui nous est servie là, brutale et presque crue, à éviter pour ceux qui n'ont pas le coeur bien accroché, mais à découvrir au plus tôt pour tous les autres, surtout si vous êtes amoureux de fantastique, bref, une oeuvre véritablement... maléfique en diable ;)
Proposé par : Snakeloup
 
 
Liens connexes
· Plus à propos de Critique de cinéma
· Nouvelles transmises par Administrateur


L'article le plus lu à propos de Critique de cinéma:
je vais bien ne t'en fait pas

 
 
Article Rating
Average Score: 4
Votes: 1


Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad

 
 
Options

 Format imprimable Format imprimable

 
 
Sujet(s) associé(s) à l'article

Critique de cinéma
 

:: noteBored phpbb2 style by boo :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::



PHP-Nuke Copyright © 2004 by Francisco Burzi.
Logiciel gratuit que vous distribuer librement en respectant la licence GPL.
PHP-Nuke et distribué sans aucune garantie, pour plus de détails veuillez consulter la licence. phpnuke-europe pour la France

Les commentaires quand à eux, sont sous la responsabilité de ceux qui les écrivent. Tout le reste © 2000 by Café Des Amis.
page générée en 0.19 S