Le Café des Amis
Identification ou Inscrivez-vous  ::  Accueil  ::  Votre compte  ::  Forums  ::  le
 
Au Menu
 Menu :

 Accueil

 Recommandez-nous

 Proposez un lien

 Proposez un Evénement du jour

 Soumettre un article

 Contactez-nous

 Chat au comptoir

Actualité :

 

 Cinéma

 

 Interviews

 

 Littérature

 

 Musique

 

 Galeries du Café

 

 Communauté :

 Archives par sujets

 Evénement(s)du jour

 Liens

 Sujets

 Quizz :

 

 Espace Membre (uniquement disponible pour les personnes inscrites) :

 Téléchargement

 Votre compte

 Messages privés

 Administration :

 Comptes Administrateur

 
 
Galeries
 
 
Inauguration
Coup de coeurPremier article dans la rubrique coups de coeur, on le doit à SnakeLoup, qui est devenu en quelques semaines incontournable par sa fougue, nous vous en laissons juge....

Chouette, enfin une rubrique où l'on puisse à loisir pavoiser sur les oeuvres qui nous entourent. Commençons donc sans plus tarder par un des classiques de la littérature poétique, un "must" dans l'histoire de la poésie moderne. Déjà, on ne présente plus cet auteur torturé, au physique ingrat qui noyait son ennui dans les drogues, le vin, ou les femmes. Son recueil de fleurs vénéneuses s'impose dans le panthéon des oeuvres du siècle précedent... Et pourtant quelle modérnité dans ces vers. Accouchés tantôt dans la douleur, tantôt dans l'ennui, voire dans les paradis artificiels, le Spleen de Beaudelaire reste sans égal de comparaison! Une oeuvre immense de déraison, un cri viscéral contre un monde au lustre dépravé, une formidable envie de s'ennivrer de l'odeur des passantes ou du cri des albatros. En effet c'est au détour d'un café, ou dans le fond d'une salle enfumée que l'on retrouve le mieux cette atmosphère coutumière... que Tom Waits repris quelques années plus tard pour chanter son spleen bien à lui. Assis à une table de café, la narguillé au lêvres et le stylo à la main, pris de fièvre, penché, vouté, allongé sur sa table de travail sur laquelle se prélasse son chat, l'auteur pond, accouche, crée ces poèmes, ces morceaux de lui-même, arrachés au plus profond de ses entrailles. Il nous a livré une oeuvre fantastique, un morceaux complet de sa vie... dont il mourrut quelques années plus tard, d'une crise cardiaque. Absorbé par sa propre création, il ne nous laisse pas moins d'un millier de tirades toutes plus tiraillées les unes que les autres, magnifiques et torturées, et pour ça, ne serais-ce que pour ça, M Beaudelaire merci!
Proposé par : snakeloup
 
 
Liens connexes
· Plus à propos de Coup de coeur
· Nouvelles transmises par Administrateur


L'article le plus lu à propos de Coup de coeur:
The legend of Zelda

 
 
Article Rating
Average Score: 0
Votes: 0

Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad

 
 
Options

 Format imprimable Format imprimable

 
 
Sujet(s) associé(s) à l'article

Coup de coeur
 

:: noteBored phpbb2 style by boo :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::



PHP-Nuke Copyright © 2004 by Francisco Burzi.
Logiciel gratuit que vous distribuer librement en respectant la licence GPL.
PHP-Nuke et distribué sans aucune garantie, pour plus de détails veuillez consulter la licence. phpnuke-europe pour la France

Les commentaires quand à eux, sont sous la responsabilité de ceux qui les écrivent. Tout le reste © 2000 by Café Des Amis.
page générée en 0.19 S