Le Café des Amis
Identification ou Inscrivez-vous  ::  Accueil  ::  Votre compte  ::  Forums  ::  le
 
Au Menu
 Menu :

 Accueil

 Recommandez-nous

 Proposez un lien

 Proposez un Evénement du jour

 Soumettre un article

 Contactez-nous

 Chat au comptoir

Actualité :

 

 Cinéma

 

 Interviews

 

 Littérature

 

 Musique

 

 Galeries du Café

 

 Communauté :

 Archives par sujets

 Evénement(s)du jour

 Liens

 Sujets

 Quizz :

 

 Espace Membre (uniquement disponible pour les personnes inscrites) :

 Téléchargement

 Votre compte

 Messages privés

 Administration :

 Comptes Administrateur

 
 
Galeries
 
 
Alain Souchon
Biographie MusicaleAlain Souchon

Comment ne pas aimer Alain Souchon, chanteur vague aux cheveux flous ? Boudeur ou timide, il a toujours un mot pour rire et une chanson pour pleurer. Nostalgique comme Jonasz, tendre comme Voulzy, il effleure le haut du cœur de sa voix fragile, de "Allô maman bobo" à "Y'a d'la Rumba.



De Casablanca à Londres
Parce que son père, Pierre, est professeur d'anglais au Maroc, Alain Kienast/Souchon naît à Casablanca, le 27 mai 1944 et y vivra les 6 premiers mois de sa vie avant le retour de la famille à Paris. Quinze ans plus tard en 1959, au retour d'un séjour aux sports d'hiver, la famille est victime d'un accident de voiture et le père d'Alain perd la vie. Traumatisé, Alain se renferme sur lui-même et achète sa première guitare. Tandis que sa mère commence à écrire des romans de gare pour nourrir Alain et son frère aîné, l'adolescent découvre la chanson française grâce au poste de radio toujours allumé de sa grand-mère venue habiter avec eux à la suite de leur déménagement dans un immeuble plus modeste. Il se laisse ébahir par les refrains de Brassens, Ferré, Gainsbourg et surtout Brel auquel il voue une véritable admiration avant de partir poursuivre ses études à Cluses en Haute-Savoie. Il est solitaire et rêveur. En 1961, sa mère choisit de le placer dans un lycée français en Angleterre mais de futiles problèmes d'inscription, empêche ce projet d'aboutir. Alain reste cependant à Londres et devient serveur dans un pub de Beckenham dans le Kent. Il tente de passer son baccalauréat par correspondance, et s'il échoue une fois, deux fois, trois fois, il découvre Beatles et Rolling Stones.

Belote, Laurent Voulzy et les autres
En 69, de retour à Paris, il décide de faire de la chanson son métier. Car incapable de rien faire, il construit des airs. Il chante dans les cabarets et bars de la Rive Gauche des refrains tendres et désabusés, vit de petits boulots et passe de nombreuses auditions. En vain malgré les encouragements de Françoise Villechevrolle dite Belote, qui deviendra sa femme en 1971. Cette année-là, Belote lui donne un premier fils Pierre (la moitié du duo les Cherche Midi formé avec Julien, le fils de Laurent Voulzy) et Souchon signe un contrat chez Pathé Marconi. Trois 45t sont alors enregistrés, mais aucun ne remporte le succès escompté. Malgré le Prix de la critique et le Prix spécial de la presse obtenu au concours de la Rose d'Or d'Antibes avec "L'Amour 1830", chanson que Souchon destinait à Frédéric François. Heureusement, Souchon rencontre en 1973 un jeune arrangeur du nom de Laurent Voulzy. C'est le début d'une association musicale et amicale, Voulzy à la musique et Alain Souchon à l'écriture, qui débute avec l'album J'ai 10 ans(74), se poursuit avec Bidon et Jamais content (77). Le succès critique et public est énorme : Alain Souchon impose son image d'incorrigible rêveur sur les scènes parisiennes de l'Elysée-Montmartre et de l'Olympia. En 1978, naît Charles, le second fils d'Alain Souchon (celui-là même qui a bidouillé le site internet de son chanteur de papa). En 1980, sort l'album Rame sur lequel Alain Souchon retrouve son ami Michel Jonasz. La même année, Alain Souchon passe devant la caméra de Claude Berri en compagnie de Gérard Depardieu et de Serge Gainsbourg pour dire "Je vous aime" à Catherine Deneuve. Sa prestation unanimement appréciée l'amène à partager l'affiche avec Isabelle Adjani et Yves Montand dans le film "Tout feu tout flamme" de Jean-Paul Rappeneau ; Isabelle Adjani qu'il retrouve dans "L'Eté meurtrier" de Jean Becker en 1983.

On Avance
En 1983, Souchon fait quelques infidélités à Voulzy avec l'album On Avance signé de Michel Jonasz, Louis Chédid et David Mc Neil. La routine reprend le dessus avec C'est Comme Vous Voulez où le duo Souchon-Voulzy isolé entre la Bretagne et Saint-Tropez écrit le tubesque "La Ballade de Jim". Puis, il investit le Palais des Sports à Paris avant de partager une tournée avec Véronique Sanson intitulée « Chacun mon tour ». Il enchaîne films ("Comédie" de Jacques Doillon), concerts et enregistrements Ultra moderne solitude, album incluant les éternels "La beauté d'Ava Gardner" et "Quand j'serai KO", titre récompensé par la Victoire la Musique du meilleur titre de l'année 89. Il faut attendre 1993 pour entendre de nouvelles chansons d'Alain Souchon. Et quelles chansons ! Son album C'est déjà ça contient "Foule sentimentale", un classique de la chanson française. La même année, il participe au concert organisé au profit de l'association Sol En Si (Solidarité Enfant Sida) au côté de ses amis Francis Cabrel, Michel Jonasz, Maxime Le Forestier, Catherine Lara et Maurane (expérience qu'il renouvellera en 97) et à ceux des Enfoirés en 94, 95 et 96 au profit des Restaurants du Cœur. Les récompenses pleuvent : deux Victoires de la Musique (Meilleure Chanson de l'année et Meilleur Artiste masculin), Prix Vincent Scotto décerné par la SACEM (Société des Auteurs Compositeurs) pour le titre "Sous les jupes des filles".

A suivre
Fin 1999, sort Au ras des Pâquerettes, un disque dont Souchon lui même dit qu'il pourrait être le dernier : « Je ne sais pas si je saurais écrire d'autres chansons. J'ai mis cinq ans cette fois-ci. La prochaine fois, je vais mettre dix ans et ce sera ridicule. On dira : le pauvre ». En attendant, à 59 ans, Alain Souchon, ciseleur de chansons populaires, reste à jamais ce garçonnet de dix ans avec ses bobos à l'âme.
Proposé par : roz
 
 
Liens connexes
· Plus à propos de Biographie Musicale
· Nouvelles transmises par Administrateur


L'article le plus lu à propos de Biographie Musicale:
Alain Souchon

 
 
Article Rating
Average Score: 5
Votes: 4


Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad

 
 
Options

 Format imprimable Format imprimable

 
 
Sujet(s) associé(s) à l'article

Biographie Musicale
 

:: noteBored phpbb2 style by boo :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::



PHP-Nuke Copyright © 2004 by Francisco Burzi.
Logiciel gratuit que vous distribuer librement en respectant la licence GPL.
PHP-Nuke et distribué sans aucune garantie, pour plus de détails veuillez consulter la licence. phpnuke-europe pour la France

Les commentaires quand à eux, sont sous la responsabilité de ceux qui les écrivent. Tout le reste © 2000 by Café Des Amis.
page générée en 0.24 S